· 

Marathon Trail de l'Orchis "L'Hivernale des Templiers"

Une fin de semaine froide et un week-end qui s'annonce existant car l'hiver est bien présent ! Il neige un peu partout dans le secteur de nord/est de l'Occitane et ce premier marathon Trail s'annonce complément dingue. Ils nous tardent avec Aurélien de participer à cet évènement. Nous nous sommes bien préparés à ce qui sera une course palpitante tant par ses paysages que ses conditions météorologique que nous suivons depuis quelques jours et qui ne cessent de se rafraîchir...

C'est un samedi calme à Béziers qui me permet de me poser à l'appartement avec ma femme et mon fils. Nous ne prendrons la route que dimanche matin vers 6h30 depuis Pézenas (34) pour rejoindre le village de Roquefort-sur-Soulzon (12). J'ai sollicité l'aide de mon épouse et de mes parents pour une petite logistique afin de garantir un déplacement tranquille et un ravitaillement convivial au 20km. Nous sommes à quelques heures du départ... 

Depuis Pézenas nous rejoignons avec Aurélien et mon père ce qui sera une superbe expérience sportive à Roquefort-sur-Soulzon le Trail "l'Hivernale des Templiers". Il fait frais en ce dimanche 3 décembre 2017, les températures sont négatives ont ressent -6° mais il fait -12° cela ne nous arrêteras pas ! Déjà beaucoup de monde sur site, il est temps de retirer nos dossards. L'accueil est agréable et l'organisation au top, nous récupérons nos dossards et notre sac de participation qui contient de la documentation, un t-shirt, des manchettes et un morceau de Roquefort cela mets en condition...

 

Derniers préparatifs puis nous rejoignons Jean-François et Sandra qui avaient dormi sur place, nous sommes à quelques minutes d'un départ et d'une course exceptionnel par son ambiance, ses paysages, ses difficultés... Il est temps, nous sommes environs 800 traiteurs à partir dans le froid de l'Aveyron pour bravé 35km de pistes, de sentiers au milieu des Causses. Les premiers 20km sont je vais l'avouer "une formalité". Des difficultés techniques certes mais c'est une bonne mis en conditions car en réalité hormis le froid, le gel à certains endroits, qui oblige à ralentir et être prudent nous sommes bien physiquement. La plupart des montées se font en marchant au vu du nombre que nous sommes ! C'est l'occasion d'échanger et de côtoyer des coureurs des quatre coins de la France. Nous sommes restés ensemble avec Aurélien. Jean-François et Sandra étaient-eux derrière nous, nous avons pensés régulièrement à eux et de savoir où est-ce qu'ils se trouvaient ?

 

De superbes traces dans les bois et sur le plateau du Larzac nous font découvrir des paysages enneigés magnifiques dont le passage aux rochers et chaos de Roucangel, un superbe alignement de petites falaises ! C'est un vrai régal, nous récupérons le Domaine Forestier des Grands Causses et ça dévale vite, il faut rester prudent sur les passages techniques cela nous permet de gagner l'ancienne voie ferrée du Larzac, nous entamons 3 passages en tunnel avec la frontale, c'est trop cool ! Puis c'est le premier ravitaillement nous avons réalisé 13km. Pour le moment rien à signaler, quelques glissades et une petite chute pour Aurélien, nous sommes entiers, nous prenons quelques morceaux de fromages, du pain et repartons de suite plein EST vers le village de Lapanouse de Cernon. Segment plus roulant, on arrive vers Lapanouse au lieu-dit de la Jasse, les jambes tournent bien, on aperçoit un vieux batîment en pierre qui accueil le ravitaillement. Petite pause et moment de convivialité avec mes parents et mon épouse, nous profitons de cet organisation stratégique pour discuter, se changer et mettre des affaires sèches. Nous sommes bien !

Il est temps de repartir, nous allons débuter une très belle montée légèrement glissante par endroit, je sort les bâtons pour de meilleurs appuis sa me permet de moins pousser sur les jambes. Le Causse n'est plus très loin (340m D+) et un passage à l'ancienne gare de Lapanouse., nous nous dirigeons tout doucement vers Roquefort mais avant, il faudra en découdre avec la longue crête venteuse et enneigé. Aurélien est bien, j'ai quelques petits moments de faiblesses, de froid qui me déstabilise et les jambes commence à tiré, c'est la phase négative de la course entre 20 et 25km mais nous sommes deux et mon coéquipier de course m'attends à la grotte des Maquisards pour me motivé et relancer la machine ! Magnifique voûte rocheuse dominant le sentier qui nous emmènes vers le Roc Fabre encore une belle section technique classique des Causses. C'est alors que le plateau s'offre à nous, neige, vent autant dire que les conditions ne sont pas simple mais nous avançons et Aurélien donne le rythme ! Il faut tenir bon et malgré le vent nous nous rapprochons du cirque rocheux de Tournemire dernier rempart avant Roquefort. La descente sera rapide car sur la crête nous ont rejoins les différentes courses de l'évènement, nous nous retrouvons désormais encore plus nombreux, sa s'accélère, sa pousse, nous traversons le village et nous voilà devant le dernier mur qui nous sépare de l'arrivée (plus que 3km) une montée d'environ 500m vers Combalou. Lent, très lent, nous avançons pour enfin accéder au pied des falaises qui dominent Roquefort.

 

Dernière descente dans le fief du célèbre fromage, des marches, du goudron, nous sommes sorties du milieu naturel et touchons au but. Légère remontée dans un bois, on entend les encouragements des familles, du public venu nombreux qui nous donnes des ailes puis c'est l'entrée dans la grande salle de l'arrivée des centaines de coureurs sont déjà présent, le public qui applaudit c'est la fin. J'ai du mal a réalisé sur l'instant, je ne me suis pas attardé à regarder le chronomètre, on nous remet la médaille Finisher et quelques cadeaux. C'est le moment des retrouvailles avec mes parents et mon épouse... Oui, nous l'avons fait  en 5h12'20 (426/800) et Aurélien 5h12'26 (427/800). Jean François et Sandra arriveront 40' et 57' plus tard, félicitation à eux car au-delà du résultat, il faut le finir c'est là notre plus grande fierté.

 

Je suis encore sur un nuage se lundi 4 décembre. Oui, 35km pour une première c'est magnifique ! Humainement et sportivement c'est une expérience qui fait grandir et je me dit que tout est possible avec du sérieux et de l'entraînement. Aurélien a été un coéquipier de grande qualité. Mes parents, et mon épouse ont été une source de motivation et de fierté. Coach Jeloul m'a très bien préparé et les conseils de Guillaume m'ont beaucoup aidé. Il est toujours possible de réussir mais il faut être très bien entouré et aujourd'hui je le suis ! Merci à tous...

 

Désormais du repos car le corps a été fragilisé, séance de kiné et étirements. La santé du coureur est importante, il ne faut pas la négliger. Place aux prochaines courses début Janvier 2018 et au 30km de l'ÉcoTrail de Paris le 17 Mars prochain. Les aventures d'Octopus Runner ne font que commencé !

ÉQUIPEMENTS

CHAUSSURE HOKA CHALLENGER ATR3 🇨🇵️

Terrains : Montagne et Route.
Amorti : 5/5          Stabilité : 5/5          Dynamisme : 5/5

"Performante et polyvalente la Challenger ATR3 possède un amorti rapide, performant et très stable. Le maintien à mi-pied procure et garanti un très bon confort sur routes et chemins."

GARMIN FORERUNNER XT735 🇺🇲️

BÂTONS FREDON CARBONE EXPRESS 2 🇨🇵️

SAC RAIDLIGHT LAZERDRY 🇨🇵️

HYDRAPAK SALOMON 🇨🇵️


Télécharger
Marathon Trail de l'Orchis 2017.gpx
Fichier GPS eXchange 1.1 MB
Télécharger
Marathon Trail de l'Orchis 2017.tcx
Document XML 2.1 MB

Écrire commentaire

Commentaires : 0